La chartreuse de Perrou

 

Bâtie sous le règne Louis XIII, cette noble demeure occupe une remarquable position. Erigée au sommet du plateau de Rouillac, elle domine la large plaine de Gardonne et de Lamonzie-Saint-Martin. En 1558, Jeanne de Fayolles apporte par mariage cette terre à la famille de Brianson qui va faire construire la demeure et l’habiter jusqu’au XIXème siècle. A l’origine, cette construction possédait de hautes toitures, remplacées dans les années 1800 par des toits à la Mansart. De massifs pavillons flanquent aujourd’hui ses extrémités, et des lucarnes en pierre surmontées de frontons en demi-lune éclairent les parties hautes de la bâtisse. Dès le XVème siècle, les titres font mention du fief de Perrou qui mouvait à la foi hommage des seigneurs de Rouillac et de Gardonne. En 1829, Perrou change de main, vendu par le second fils de François Léonard de Brianson à son cousin germain François-Eléonor de Madaillan. Puis en 2002, la famille Ponton d’Amécourt rachète les terres aux enfants d’Amaury de Madaillan, ancien maire de la commune. Aujourd’hui, la chartreuse de Perrou, restaurée dans le respect de la tradition, est la propriété de la famille Stampfli.